La communication pédagogique en cours magistral de chimie: Peut-on en améliorer l'efficacité ?

Mireille Houart, Nathalie Warzée, Johan Wouters, François Reniers, Marc Romainville

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle de revue

Résumé

Dans les premières années universitaires scientifiques, les cours de chimie sont centraux et constituent une source de difficultés pour de nombreux étudiants. Parmi ces difficultés, une d'entre elles est transversale. Il s'agit des passages omniprésents entre les trois niveaux de savoir : macroscopique, microscopique et symbolique. Lorsqu'un enseignant présente des concepts chimiques, les allers-retours entre ces trois niveaux sont très fréquents quoique la plupart du temps implicites. Toutefois, établir des liens entre les trois niveaux de savoir n'est ni évident, ni automatique pour les étudiants, alors que cette démarche constituerait une condition pour une compréhension en profondeur des concepts-clés en chimie. Dans le présent article, nous mettrons en évidence les caractéristiques l'exposé de l'enseignant intrinsèquement associées à cette difficulté transversale pour six cours magistraux. Des actions et des outils concrets pour améliorer les exposés en chimie seront proposés et l'impact de leur mise en œuvre sur les acquis des étudiants sera présenté.
langue originaleFrançais
journalActualité Chimique
Numéro de publication341
étatPublié - 2010

mots-clés

  • Educational communication in chemistry teaching at university

Contient cette citation