Introduction aux concepts de limite de fonction et de suite en première année d'université: adaptation de deux ingénéries

Nicolas Grenier-Boley, Stéphanie Bridoux, Martine De Vleeschouwer, Viviane Durand-Guerrier, Denise Grenier, Chantal Ménini, Marc Rogalski, Pascalef Sénéchaud, Fabrice Vandenbrouck

    Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

    Résumé

    Dans cette communication, nous décrivons et argumentons l'adaptation de deux ingénieries didactiques développées au début des années quatre-vingt en France pour un public d'étudiants actuels de première année de licence ou de niveau équivalent en Sciences. La première (Robert 1983) vise à favoriser l’entrée des étudiants dans un point de vue conceptuel sur l’analyse à partir d’un travail sur les suites ; la seconde (Robinet 1983) vise à motiver et à introduire la définition formelle quantifiée de limite de fonction. Nous concluons en présentant des prolongements possibles de ce travail.
    langue originaleFrançais
    titrePluralités culturelles et universalité des mathématiques : enjeux et perspectives pour leur enseignement et leur apprentissage
    Lieu de publicationAlger
    EditeurEMF
    Pages666-676
    Nombre de pages11
    Etat de la publicationPublié - 2015
    EvénementEMF - Alger 2015 - Alger, Algérie
    Durée: 10 oct. 201515 oct. 2015

    Colloque

    ColloqueEMF - Alger 2015
    PaysAlgérie
    La villeAlger
    période10/10/1515/10/15

    mots-clés

    • limite d'une suite
    • limite d'une fonction
    • ingénierie didactique
    • formalisme

    Contient cette citation