Identification de difficultés identitaires perçues par un groupe d'enseignants, au début de leur insertion professionnelle.

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

Résumé

Dans le contexte de professionnalisation de la fonction enseignante, le développement professionnel des enseignants est devenu une réelle préoccupation aux niveaux de leur formation initiale et continue. Ce processus est lié à la construction identitaire : l'enseignant se développe en fonction de l'image qu'il a de son rôle, de sa fonction, ... Cette construction s'élabore dès l'entrée en formation, parfois même avant selon certains auteurs, et se poursuit tout au long de la vie de l'enseignant. Néanmoins, l'entrée dans le métier est souvent considérée comme une période de crise où l'enseignant est contraint de se construire une image identitaire propre. Cette période est dès lors particulièrement chargée en termes de questionnements identitaires et constitue un nœud pour la poursuite de l'enseignant dans la profession. Notre propos prend appui sur un travail de thèse qui porte sur la professionnalité émergente d'un groupe d'enseignants. Cette étude longitudinale questionne l'image identitaire en construction. Une centration a été réalisée sur le champ professionnel de la relation pédagogique : la relation établie avec des élèves dans un contexte d'apprentissage et/ou de transmission de savoirs.
langue originaleAnglais
titre15ème congrès AMSE AMCE WAER, Marrakech, 2-6 juin 2008
Etat de la publicationPublié - 2008

Contient cette citation