Exégèse critique et histoire de la réception de Job: je sais que mon Rédempteur est vivant

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

Résumé

Les versets de Job 19,25-27 ("Je sais que mon Rédempteur est vivant...") sont les plus célèbres du livre de Job. L'article s'attache à étudier le texte de départ, hébraïque, et sa réception dans la tradition juive et dans ses traductions grecques et latines, dans la tradition théologique chrétienne (Pères de l'Eglise, Thomas d'Aquin), dans les inscriptions funéraires, en peinture (Carpaccio), en musique (J.M. Bach, à partir de la traduction de Luther, Haendel, à partir de la traduction de la King James Version) et dans la liturgie. Cette étude est la plus approfondie qui existe sur le sujet.
langue originaleFrançais
titreDieu a parlé une fois - deux fois j'ai entendu
Sous-titreL'exégèse de l'Ecriture à l'heure de l'histoire de la réception. Actes du colloque Ecole biblique de Jérusalem / Collège des Bernardins (Paris)
rédacteurs en chefOlivier-Thomas VENARD, Régis BURNET
Lieu de publicationParis
EditeurParole et Silence
Pages153-216
Nombre de pages64
Etat de la publicationPublié - 2016
EvénementConférence "Exégèse critique et histoire de la réception de Job : « Je sais que mon Rédempteur est vivant. »" - Paris, France
Durée: 7 juin 20137 juin 2013

Une conférence

Une conférenceConférence "Exégèse critique et histoire de la réception de Job : « Je sais que mon Rédempteur est vivant. »"
PaysFrance
La villeParis
période7/06/137/06/13

mots-clés

  • Bible
  • livre de Job
  • histoire de la réception

Contient cette citation