Entre sécularisation et retour du religieux: repenser les relations entre Etat et religions dans une Belgique paradoxale

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

Résumé

Depuis son indépendance en 1830, la Belgique présente la spécificité d’accorder une place importante à la régulation du phénomène religieux dans sa Constitution, sans toutefois qualifier avec précision la teneur des relations entretenues par l’Etat et les religions.

A l’occasion de la présente contribution, l’on passe d’abord en revue les dispositions constitutionnelles caractérisant les relations entre l’Etat et les religions en Belgique depuis 1831 ; ensuite, l’on s’intéresse à deux phénomènes qui affectent aujourd’hui les rapports entre l’Etat et les religions en Belgique, à savoir, d’une part, la sécularisation de la société et, d’autre part, une forme de « retour » du religieux, ainsi que leur impact respectif en droit belge.
langue originaleFrançais
titreEtat et religions
rédacteurs en chefCéline Romainville, Marc Verdussen, Nicolas Bonbled , Stéphanie Wattier
Lieu de publicationLimal
EditeurAnthemis
Pages19-39
Nombre de pages21
ISBN (imprimé)9782807203860
Etat de la publicationPublié - 2018
EvénementÉtat et religions - Louvain-la-Neuve, Belgique
Durée: 25 nov. 201625 nov. 2016
http://www.anthemis.be/index.php/etat-religions?___store=en&___from_store=fr

Une conférence

Une conférenceÉtat et religions
PaysBelgique
La villeLouvain-la-Neuve
période25/11/1625/11/16
Adresse Internet

Contient cette citation