Du retrait anticipé au prolongement des carrières: institutionnalisation et standardisation des fins de carrière en Belgique

Jean-Paul SANDERSON, Nathalie BURNAY

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticleRevue par des pairs

Résumé

Depuis les années 2000, les gouvernements belges qui se sont succédé ont pris des mesures pour accroître le taux d’emploi et pour favoriser le maintien des travailleurs âgés en activité. Cependant, la Belgique continue d’être caractérisée par un faible taux d’emploi chez les 55 à 64 ans. Cet article tente d’en comprendre les raisons à travers deux questions : pour quelles raisons quitte-t-on le marché du travail et qui sont les travailleurs poursuivant leur activité professionnelle après l’âge légal de la retraite ?

Ces analyses s’inscrivent dans le cadre théorique du parcours de vie et des processus de standardisation/déstandardisation, institutionnalisation/désinstitutionnalisation.
langue originaleFrançais
Pages (de - à)187-202
journalCahiers québecois de démographie
Volume47
Numéro de publication2
Les DOIs
Etat de la publicationPublié - 2018

Contient cette citation