Diodore et l'Égypte: à propos des sources du livre I de sa Bibliothèque historique et des erreurs les plus significatives

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

3 Téléchargements (Pure)

Résumé

Cette étude se compose de deux parties. La première décrit la composition du livre I de Diodore sur l’Égypte et réexamine, section par section, la question des sources de l’historien. La seconde relève et analyse un certain nombre d’erreurs que comporte le texte de sa section historique (chapitres 45-68), en vue d’en déterminer les raisons. Il est question d’abord du monument (μνήμα) d’Osymandyas, connu de nos jours comme le Ramesséum : l’analyse porte sur les données métriques (mesures des structures architecturale et des statues) et les reliefs militaires du second péristyle (guerre contre les Bactriens), ainsi que la désignation du μνήμα comme un τάφος au chapitre 49. Il est question ensuite de la succession des rois d’Égypte antérieurs à Psammétique, dont Diodore mentionne le nom et les activités : l’attention porte sur la position anormale des constructeurs des pyramides de Giza et celle, tout aussi erronée, des rois thébains qui auraient régné avant la fondation de Memphis. Cette étude confirme l’importance de l’œuvre aujourd’hui perdue d’Hécatée d’Abdère comme source du livre I de Diodore, tout en excluant de ses sources les écrits du prêtre égyptien Manéthon. Rien ne permet de penser que Diodore ait fréquenté la bibliothèque d’Alexandrie ou qu’il ait visité la région thébaine.
langue originaleFrançais
Pages (de - à)87-123
Nombre de pages37
journalLes Études Classiques
Volume86
Numéro de publication2
Etat de la publicationPublié - 2018

Contient cette citation