Densité, occupation du sol, offre de transport et mobilité

Eric Cornelis, Laurie Hollaert

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

Résumé

Dans le cadre de la CPDT (Conférence Permanente du Développement Territorial) financée par le Gouvernement wallon, en collaboration avec le CREAT (UCL), nous menons une recherche intitulée « Structure territoriale et chaînes d'activités : articuler mixité, densité et accessibilité ». La présente communication vise à présenter les premiers résultats de cette étude.
Dans une perspective de mobilité durable, le défi consiste à valoriser un mode de développement cherchant à optimiser l’organisation de l’espace et les déplacements. Pour ce faire, une meilleure connaissance des effets croisés entre mobilité, densité et aménagement du territoire est nécessaire. C’est pourquoi notre recherche vise à analyser au sein d’un même système urbanisme et transport et d’analyser les effets de l’un sur l’autre.
Ainsi, la recherche étudiera l’articulation entre les composantes :offre de transport, comportement des ménages (mobilité) et structure du territoire (densité/mixité).
La recherche tente à travers l’étude de ces trois composantes de répondre aux questions suivantes : (i) Quelles sont les logiques actuelles de déplacements des ménages wallons ? (ii) Quels sont les lieux stratégiques sur le territoire où il y a une nécessité d’action en termes de mixité, de densité et/ou d’accessibilité. (iii) Comment les ménages pourraient-ils réorganiser leurs activités dans un nouveau contexte ? Quelle est leur élasticité à répondre à l’offre ?
Dans la première phase de l’étude dont nous allons présenter les résultats, des analyses statistiques des comportements de mobilité ont été réalisées, sur base de l’enquête Beldam et des données d’occupation du sol et des réseaux, afin essentiellement de mettre en évidence des liens avec l’aménagement du territoire. Il s’agit aussi de distinguer des chaînes d’activités des ménages qui varient en fonction de l’environnement territorial dans lequel ils se trouvent. À l’issue de cette phase, nous sommes à même d’une part de montrer quels sont, parmi les indicateurs étudiés, ceux qui sont les déterminants significatifs des comportements de mobilité et d’autre part, d’associer à chaque catégorie de la population wallonne, catégories établies en fonction du croisement des différents indicateurs pertinents retenus (p.ex. les individus de sexe masculin, mariés, de plus de 60 ans, ayant un permis de conduire, habitant en ville, à moins de 15 min. à pied d’une gare) des comportements de mobilité spécifiques (cela peut-être, par exemple, que telle catégorie utilise la voiture majoritairement, que telle autre n’utilise jamais le vélo, qu’une troisième ne recourt au transport en commun que pour aller à l’école ou au travail). Ces informations, outre leur utilité intrinsèque, serviront également dans une seconde phase de modélisation.
langue originaleFrançais
titreProceedings 40ème congrès ATEC-ITS France 2013 (sur CD)
Lieu de publicationParis
EditeurATEC
Nombre de pages17
Etat de la publicationPublié - janv. 2013
EvénementCongrès ATEXPO 2013 - Paris, France
Durée: 30 janv. 201331 janv. 2013

Une conférence

Une conférenceCongrès ATEXPO 2013
PaysFrance
La villeParis
période30/01/1331/01/13
  • Congrès ATEXPO 2013

    Éric Cornelis (Orateur)

    31 janv. 2013

    Activité: Types de Participation ou d'organisation d'un événementParticipation à une conférence, un congrès

Contient cette citation