« Cela ne s'imposait pas. Cela, je l'impose » : l'immixtion de l'invective dans les pratiques du groupe surréaliste français

Résultats de recherche: Contribution à un journal/une revueArticle

langueFrançais
Pages113-124
Nombre de pages12
journalEtudes littéraires (Université Laval, Québec)
Volume39
Numéro2
étatPublié - 2008

Citer ceci

@article{800d1e9ebc7f46388ea3def8f0e2f43a,
title = "« Cela ne s\{textquoteleft}imposait pas. Cela, je l\{textquoteleft}impose » : l\{textquoteleft}immixtion de l\{textquoteleft}invective dans les pratiques du groupe surr\{'e}aliste fran\{cc}ais",
author = "David Vrydaghs",
year = "2008",
language = "Fran\{cc}ais",
volume = "39",
pages = "113--124",
journal = "Etudes litt\{'e}raires (Universit\{'e} Laval, Qu\{'e}bec)",
number = "2",

}

TY - JOUR

T1 - « Cela ne s'imposait pas. Cela, je l'impose » : l'immixtion de l'invective dans les pratiques du groupe surréaliste français

AU - Vrydaghs,David

PY - 2008

Y1 - 2008

M3 - Article

VL - 39

SP - 113

EP - 124

JO - Etudes littéraires (Université Laval, Québec)

T2 - Etudes littéraires (Université Laval, Québec)

JF - Etudes littéraires (Université Laval, Québec)

IS - 2

ER -