Administrer des biens, contrôler des hommes, gérer des revenus par l'écrit au cours du premier Moyen Âge

Résultats de recherche: Contribution dans un livre/un catalogue/un rapport/dans les actes d'une conférenceArticle dans les actes d'une conférence/un colloque

Résumé

Pour les six premiers siècles du Moyen Âge, rares sont les instruments écrits de gestion de ressources (terres, hommes, objets précieux, revenus…) à avoir survécu aux outrages du temps, et cela même si on étend l’aire étudiée à l’ensemble de l’espace franc au nord des Alpes. Les très nombreuses publications qui leur ont été consacrées depuis une bonne trentaine d’années n’ont-elles pas épuisé le sujet ? Plutôt que d’approfondir l’une ou l’autre étude de cas, l’option retenue pour la présente contribution a été de replacer la documentation subsistante dans une typologie documentaire prenant en compte toute la production associée à la gestion économique des biens et des hommes relevant d’une institution ou d’un seigneur (I).
Cette typologie se fonde avant tout sur la structure formelle, l’objet et la finalité première des documents, et seulement à titre secondaire, faute d’originaux en nombre suffisant, sur leurs caractéristiques matérielles, notamment codicologiques et paléographiques. Les principaux intérêts qu’elle présente sont de nous inciter à plus de rigueur dans la terminologie et les concepts dont nous usons, de mettre en lumière certains problèmes critiques que ce manque de rigueur dissimule souvent, de contribuer, enfin, à une réflexion sur les procédures de gestion des grands domaines. Par la force des choses, seuls les documents descriptifs – polyptyques, inventaires, censiers, listes sommaires diverses, qui subsistent en quantité appréciable –, ont fait ici l’objet d’un examen approfondi (II). À la quasi-absence des autres documents de gestion, on peut cependant pallier en partie par une réflexion sur la gestion des recettes et des dépenses d’un monastère (III), qu’autorisent des documents normatifs tels que les célèbres « Statuts » d’Adalhard de Corbie.
langue originaleFrançais
titreDécrire, inventorier, enregistrer entre Seine et Rhin au Moyen Âge : formes, fonctions et usages des écrits de gestion.
Sous-titreActes du colloque international de Namur, 8-9 mai 2008
rédacteurs en chefÉtienne Renard, Xavier Hermand, Jean-François Nieus
Pages7-36
Etat de la publicationPublié - 2012
EvénementDécrire, inventorier, enregistrer entre Seine et Rhin au Moyen Âge. Formes, fonctions et usages des écrits de gestion - Namur (F.U.N.D.P.), Belgique
Durée: 8 mai 2008 → …

Série de publications

NomMémoires et documents de l’École des chartes

Colloque

ColloqueDécrire, inventorier, enregistrer entre Seine et Rhin au Moyen Âge. Formes, fonctions et usages des écrits de gestion
PaysBelgique
La villeNamur (F.U.N.D.P.)
période8/05/08 → …

Contient cette citation