Inoculation des milieux fluviaux en zooplancton - approches par l'examen de la diversité clonale chez les rotifères et l'étude des banques de propagules

Projet: Recherche

Description

D'importantes populations de zooplancton peuvent prospérer en eaux courantes, mais le transfert de la masse d'eau s'oppose à leur persistance dans l'écosystème. L'observation répétée de zooplancton en un point du cours suppose, dans l'état actuel des connaissances, le remplacement des organismes charriés vers l'aval par d'autres provenant de 'sources' nécessairement sises en amont. Si de nombreux types de milieux ont été proposés comme sources potentielles d'inocula, leur identité demeure inconnue, particulièrement dans les systèmes fluviaux comme la Meuse en Belgique, dont la plaine alluviale a été fortement modifiée.
Notre premier objectif est de localiser la ou les sources majeure(s) d'apports en zooplancton dans le cours de la Meuse. Nous utilisons une méthode basée sur la structure clonale des populations de deux espèces de rotifères abondantes, Brachionus calyciflorus et Keratella cochlearis. Notre hypothèse est que des populations originaires de sources distinctes appartiennent à des types clonaux différents, et que plusieurs lignées peuvent coexister dans la masse d'eau suite à l'inoculation. L'analyse des patrons d'allozymes nous sert de technique de base. L'utilisation de marqueurs tels que les ADN microsatellitaires est envisagée.

Un autre aspect mal compris du développement planctonique en milieu fluvial est la rapide reconstitution des populations dès que les conditions hydrologiques se stabilisent. Il apparaît peu probable que cette croissance nouvelle s'opère uniquement à partir de populations 'reliques' épargnées par les crues. Notre hypothèse est que les stades dormants caractérisant le cycle vital du zooplancton jouent un rôle dans ce recrutement rapide, et par extension dans la dynamique d'inoculation.
Notre second objectif est de mettre en évidence l'existence de telles 'banques' d''ufs de durée dans le sédiment de la Meuse et de ses milieux annexes, de les quantifier, d'examiner la viabilité de ces 'ufs ainsi que les espèces concernées.
statutFini
Les dates de début/date réelle1/01/0030/09/03

mots-clés

  • zooplancton
  • rotifères
  • rotiferes