Etude théorique des propriétés optiques non linéaires de surfaces organiques

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

Notre projet s'inscrit dans le cadre de la conception par les méthodes de la chimie quantique de matériaux nouveaux pour les dispositifs optiques non linéaires (ONL) comme les commutateurs et les amplificateurs optiques. En particulier, notre projet concerne les surfaces et couches organiques qui sont les espèces actives dans de nouveaux dispositifs de stockage de l'information. Notre projet vise aussi à la simulation des spectres non linéaires (génération de deuxième harmonique) caractéristiques des mode d'organisation moléculaire aux interfaces.

Alors que la majeure partie de nos travaux des cinq dernières années ont porté sur la mise au point de méthodes de caractérisation des molécules, ce projet aborde la caractérisation d'entités macroscopiques : les surfaces organiques. Contrairement à de nombreuses propriétés pour lesquelles les caractéristiques macroscopiques peuvent être déduites plus ou moins facilement à partir des caractéristiques microscopiques (en moyennant), de récents travaux sur de petits agrégats moléculaires ont montré que les propriétés ONL peuvent être complètement modifiées. Ces entités macroscopiques requièrent donc un traitement spécifique de leur propriétés optiques non linéaires. Notre travail consistera à combiner différentes approches pour accéder aux propriétés ONL de surfaces organiques.
statutFini
Les dates de début/date réelle1/10/0131/08/02

mots-clés

  • Mecanique quantique
  • Interactions intermoleculaires
  • Interactions intermoléculaires
  • Methodes ab initio et semi-empiriques
  • Surfaces organiques
  • Optique non lineaire
  • Mécanique quantique
  • Optique non linéaire
  • Méthodes ab initio et semi-empiriques