Télévie: Inflammation et hypoxie cyclique : une influence réciproque qui conduit à la résistance des tumeurs aux traitements

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

Le microenvironnement tumoral inclut des cellules endothéliales et des macrophages associées aux tumeurs (TAM) mais aussi des zones d’hypoxie. Cet environnement est connu pour favoriser la croissance tumorale. L’hypoxie initie l’angiogenèse, le recrutement des monocytes, qui deviendront des macrophages, et favorise la résistance des cellules cancéreuses aux agents anticancéreux. Si ces effets sont bien décrits, peu de données sont disponibles quant aux effets réciproques des TAM sur les cellules endothéliales et cancéreuses. L’influence de l’hypoxie sur ces paramètres est encore moins bien définie. Dans ce contexte, nous avons développé des modèles cellulaires uniques qui furent essentiels pour démontrer que les TAM induisent une chimiorésistance et que l’hypoxie cyclique initie une boucle de rétroaction positive sur le phénotype inflammatoire des cellules endothéliales. Dans ce projet, nous allons maintenant étudier si l’hypoxie chronique ou cyclique module ou prédéfinit le dialogue entre les différents types cellulaires présents au sein de la tumeur et quelles sont les conséquences de ces interactions sur la croissance tumorale et la résistance aux traitements. Ces études seront réalisées in vitro, sur des modèles murins et chez les patients. Des cibles pourront être identifiées afin de concevoir de nouveaux traitements à combiner avec les thérapies classiques ou ciblées.
statutFini
Les dates de début/date réelle1/10/1430/09/16