Synthèse de nanoparticules organiques dans des microémulsions et caractérisation par différentes techniques

Projet: Projet de thèse

Détails du projet

Description

Cette thèse consiste à synthétiser des nanoparticules organiques par précipitation
directe de ces molécules dans les coeurs aqueux de micoémulsions utilisées.
Différentes molécules organiques ont été utilisées : cholestérol, rhodiarome et
rhovanil (arômes) et nimésulide. Plusieurs paramètres ont été étudiés afin d'optimiser
la synthèse des nanoparticules (50Å) : étude de la taille des particules en fonction de
la concentration et de R=[eau]/[tensioactif], temps d'exposition aux ultrasons, quantité
maximum tolérée dans les microémulsions sans séparation de phase,'La taille des
particules reste constante en fonction des divers paramètres étudiés sont stabilisées
par les molécules de tensioactif à une certaine taille par la stabilisation thermodynamique.
Les nanoparticules restent stables pendant plusieurs mois voire années. Différentes
hypothèses concernant leur stabilisation ont été avancées : stabilisation des particules
dans les coeurs aqueux ' dans la phase organique ' De même que la localisation des
solvants (acétone ou chloroforme) est à déterminer. Pour cela, la RMN du 2H, 23Na, 1H
et 31P est une technique très intéressante. Les déplacements chimiques, les largeurs
de raie et les temps de relaxation T1 seront des données primordiale. Les premiers
résultats laissent entendre que les particules sont dans la phase aqueuse stabilisées
par les tensioactifs entourés par une couche de solvant.Ceci peut mener à des applications
intéressantes dans le domaine pharmaceutique. Des nanoparticules pourraient être
injectées par voie intraveineuse. Des études ont déjà été menées dans ce sens en
utilisant des nanoparticules polymériques pour vaincre le cancer. Il faudra cependant
résoudre plusieurs problèmes et notamment les solvants toxiques.
statutFini
Les dates de début/date réelle1/09/9731/12/02