Etude des interactions ARN/protéines impliquées dans la transcription et la traduction du virus de Schmallenberg

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

En 2011, un nouvel arbovirus infectant les ruminants a été identifié en
Europe. Le virus de Schmallenberg (SBV) est un virus appartenant au
sérogroupe Simbu, du genre Orthobunyavirus et de la famille des
Bunyavirus. Son génome est composé de 3 segments d’ARN(-) dont les
capacités codantes ont été prédites par analogie avec les virus apparentés.
Ces segments génomiques, qui consistent en une séquence codante
flanquée par des régions non traduites (3’ et 5’ NTR), sont transcrits en deux types d’ARN(+) par un mécanisme de vol de coiffe, les ARN
complémentaires et les ARN messagers. Cependant, les ARN produits sont
dépourvu de queue poly(A) à leur extrémité 3’. Or celle-ci est cruciale pour
la stabilité de l’ARNm et le processus de traduction. Des analyses in silico
sur la région 3’NTR du segment S ont révélé la présence de différentes
structures dont une tige boucle et un signal potentiel de terminaison de la
transcription. De par leur localisation et leur conservation au sein du
sérogroupe Simbu, ces deux éléments sont suspectés d’intervenir dans la
réplication virale. Ce projet vise à caractériser les régions NTR du virus
impliquées dans les mécanismes de transcription et de traduction et à
identifier les protéines responsables de ces mécanismes et interagissant
avec les ARN viraux. Pour cela, trois axes de recherche ont été fixés pour
répondre à cet objectif: (i) l’identification des régions régulatrices au sein
des NTR du segment S de SBV, (ii) l’identification des protéines cellulaires
et virales impliquées dans la réplication virale (iii) la validation des
interactions ARN/protéines et l’analyse de l’impact de ces protéines
candidates dans la réplication virale. Pour cela, des approches par des
gènes rapporteurs et par chromatographie d’affinité pour l’ARN suivi d’une
analyse par spectrométrie de masse seront principalement utilisées. Ainsi,
ce projet vise à une meilleure compréhension des mécanismes de
transcription et de traduction utilisés par les Bunyavirus.
Titre abrégéBUTAN-Bunyavirus Translation Alternative
statutFini
Les dates de début/date réelle1/01/1731/12/18