Révisiter les phrases specificatives avec une variable indéfinie en anglais et le système copulative: une description cognitive-fonctionelle

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

Ce projet étudie les phrases spécificationnelles avec une variable indéfinie,un sujet largement ignoré dans la littérature. Les phrases spécificationnellessont des phrases qui introduisent une variable à saturer qui est instanciéepar une valeur spécifique, p.e. (1a).(1a) La capitale de la France [variable] est *Paris* [valeur].La fonction d’une telle phrase ressemble une fonction mathématique,comme « x = 2 », où « x » est la variable et « 2 » la valeur qui instanciecette variable. La variable d’une phrase spécificationnelle peut êtreintroduite par un article défini,comme dans (1a), mais aussi par un articleindéfini, e.g. (2a).(2a) Une figure importante du modernisme britannique [variable] était*Virginia Woolf* [valeur].Les exemples (1a) et (2a) partagent les critères spécificationelles de mettrel’accent sur la valeur (entre astérisks) et d’être convertible, dans le sens queles syntagmes qui réalisent le sujet et le complément peuvent changer defonction (Huddleston & Pullum 2002), p.e. (1b) et (2b)(1b) *Paris* [valeur] est la capitale de la France [variable].(2b) *Virginia Woolf* [variable] était une figure importante du modernismebritannique [variable].Dans la littérature, l’étude des phrases spécificationnelles s’est focalisé surles phrases définies (1a-b), tandis que les phrases indéfinies (2a-b)ont été soit ignorées, soit confondues avec leur pendants définis. Monprojet veut combler ce trou dans la littérature et explorer les phrases spécificationnelles indéfinies comme un propre sous-type des phrasescopulatives. Le but est d’investiguer comment ce type se rapporte auxautres types de phrases copulatives et comment on peut arriver à unecatégorisation plus appropriée des phrases spécificationnelles indéfinies.
Titre abrégéEnglish indefinite specificationals
statutFini
Les dates de début/date réelle1/10/1530/09/19