La régulation du protéome mitochondrial durant la transition naive à primed des cellules souches embryonaires humaines

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

Utiliser les cellules souches embryonnaires humaines (hESC) dans un
contexte de médecine régénérative ou de modélisation de maladies requiert
une compréhension complète de leur biologie. A ce jour, deux stades de
hESC ont été stabilisé in vitro récapitulant deux stades de développement
distincts : le stade naïf préimplantatoire, et le stade primed
postimplantatoire. Parmi les nombreux changements observés durant cette
transition, la mitochondrie est l’objet d’un remodelage important. Les hESCs
naïves ont une mitochondrie très peu développée mais dépendent des
phosphorylations oxydatives (OXPHOS) pour la production d’ATP.
Curieusement, les cellules primed passent à un métabolisme presque
exclusivement glycolytique bien que leurs mitochondries deviennent plus
matures. Jusqu’ici, les analyses protéomiques de ces deux stades n’ont pas
pu mettre en évidence les mécanismes régulant cette transition de la
mitochondrie. Le but premier de ce projet est d’effectuer la caractérisation
du protéome mitochondrial pendant la transition de l’état naïf à primed à
partir de fractions purifiées de mitochondries et de spectrométrie de masse.
De plus, étant donné que les modifications post-traductionnelles jouent un
rôle important dans la régulation des protéines mitochondriales,
principalement par acétylation, nous envisageons d’utiliser ces mêmes
fractions mitochondriales pour étudier l’acétylome mitochondrial au cours de
la transition. Nous étudierons ensuite l’abondance et l’activité du complexe
IV mitochondrial étant donné qu’il a été montré par le passé comme étant le
plus réduit lors de la transition. Finalement, nous envisageons de combiner
les résultats de notre analyse protéomique avec plusieurs bases de
données de RNAseq publiques dans une approche bio-informatique pour
identifier les régulateurs des gènes mitochondriaux exprimés différemment.
Les gènes candidats à cette régulation seront validés par édition du
génome avec CRISPR. Ensemble, ces résultats définiront le profil
mitochondrial dans le contexte de l’implantation de l’embryon et aiderons à
la compréhension du rôle de cet organite durant les premiers stades de
développement humain.
Titre abrégéMitochondrial profiling of human ESC
statutFini
Les dates de début/date réelle1/10/1731/12/19

Attachement à un institut de recherche reconnus à l'UNAMUR

  • NARILIS