Reprogrammation des macrophages tumoraux par une irradiation avec des protons pour booster l’immunothérapie

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

Le traitement des cancers tête et cou reste un énorme défi médical sans
nette amélioration majeure sur la survie des patients. Les études cliniques
récentes utilisant des anticorps dirigés contre les immuno-modulateurs ont
démontré des résultats prometteurs mais leur succès est limité par les
propriétés immunosuppressives du microenvironnement tumoral. Les
macrophages associés aux tumeurs (TAMs) représentent les cellules
immunitaires les plus abondantes dans la tumeur et plus de 70% d’entre
eux présentent un phénotype de type M2 avec une activité
immunosuppressive importante. En conséquence, reprogrammer les TAMs
vers un phénotype M1, compétent pour l’activation des cellules T, serait un
moyen efficace d’améliorer l’efficacité de ce type d’immunothérapie. La
radiothérapie à l’aide de rayons X est capable d’augmenter le rejet des
tumeurs par le système immunitaire. Cependant, rien n’est connu
concernant les effets de la protonthérapie. Dans ce travail, nous allons
systématiquement comparer les deux types d’irradiation en utilisant des
modèles in vitro appropriés ainsi que des modèles murins de tumeur, afin
d’initier la conversion des TAMs en macrophages de type M1 et ainsi
étudier la possible synergie de cette irradiation avec un traitement
d’immunothérapie. Des résultats préliminaires montrent en effet que
l’irradiation par protons altère le phénotype M2 de macrophages humains
en culture. Ces résultats seront complétés et la combinaison d’une
irradiation avec un traitement utilisant des anticorps anti-PD-L1 sera
investiguée in vivo. Outre la taille de la tumeur et la survie des souris,
différents paramètres seront investigués, notamment le nombre et le
phénotype des macrophages et des cellules T dans les tumeurs,
l’abondance de différentes cytokines et l’apoptose des cellules
cancéreuses. Les résultats pourront guider des approches de médecine
personnalisée en révélant des composants du microenvironnement tumoral
qui influencent la réponse aux traitements.
Titre abrégéMacrophage reprograming by protontherapy
statutFini
Les dates de début/date réelle1/01/1831/12/19

Attachement à un institut de recherche reconnus à l'UNAMUR

  • NARILIS