Plateforme de traitement de surface (machine et bureau d'études)

Projet: Recherche

Description

Depuis plusieurs années, les avancées dans la technologie des matériaux ont démontré que les couches anti-friction peuvent être utilisées dans toute une série d’applications sans être handicapées par leur coût. L’une des couches les plus avantageuses est celle constituée de carbone hydrogéné amorphe (a-C:H) déposée par plasma, encore appelée Diamond-Like Carbon (DLC).
L’UNamur a développé un nouveau revêtement de surface de type DLC souple pour des pièces 3D, dans le cadre du projet HAVCoat (High Added Value Coating) et HAVCOAT4WATCH. Ce revêtement, déposé par technologie plasma basse pression, permet de réduire l’usure et le coefficient de frottement de pièces mécaniques, tout en acceptant une phase de conformage, ainsi que de conférer à des pièces mécaniques une couleur noire mate ou brillante.
Le revêtement a été validé pour des pièces de moteur conjointement avec des partenaires industriels.
Les propriétés de la couche développée se différencient de celles que l’on peut trouver sur le marché, car elle est plus souple et plus déformable que les DLC déjà présents sur le marché. De plus, elle a un très faible coefficient de frottement et possède une excellente adhérence sur métaux (cuivre, acier, aluminium…), céramique (Al2O3) et polymères (Mylar, Kapton). Elle est également biocompatible pour de nombreuses applications, chimiquement inerte et constitue une barrière efficace à la corrosion. Enfin, le revêtement étant d’un noir profond et d’un rendu mat, son aspect visuel est un atout en termes de décoration.
L’objectif général à la fin du projet est de compléter le matériel de démonstration et les connaissances techniques en amont et aval du procédé plasma afin de procéder dans une deuxième phase à une valorisation industrielle via la mise sur pied d’une entreprise.
L'acronymeLAUNCH-HAVCOAT
statutEn cours d'exécution
Les dates de début/date réelle1/04/1730/09/18