Bilan de fonctionnement hydraulique et écologique des bassins d'orage autoroutiers (autoroute E40) (convention MET)

Projet: Recherche

Détails du projet

Description

Les études d'incidences sur l'environnement de tracés autoroutiers posent le problème du ruissellement d'eaux chargées de différents polluants : matières solides, sels de déverglaçage, métaux lourds, hydrocarbures. La plupart des bassins d'orage sont conçus pour répondre essentiellement au problème quantitatif de l'écoulement des eaux alors qu'ils peuvent et devraient jouer un rôle qualitatif destiné à protéger les milieux récepteurs et les nappes phréatiques. Une conception plurifonctionnelle comportant une approche plus globale des aspects d'hydraulique, d'hydrologie liés aux rôles écologiques et paysagers a été envisagée au bassin d'orage de Cédrogne en Belgique. Conçu selon un nouveau schéma d'aménagement proposé par le GIREA, il comporte trois sous-bassins de décantation, de lagunage et de stockage. Après 8 ans de fonctionnement, un bilan met en évidence le rôle tampon essentiel du bassin d'orage surtout en zone sensible avec amortissement de l'ordre de 80 % des débits de crues ; rétention des matières en suspension avec abattement de 93 % ; dilution des chlorures avec réduction d'environ 50 % lors d'apports importants (1795 mg/l) ainsi que l'accumulation des métaux lourds dans les sédiments et dans les végétaux. L'aménagement naturel des bassins a permis l'installation d'une flore et d'une faune diversifiées comportant un certain nombre d'espèces rares. Des recommandations de gestion et d'entretien ont été proposées. Actuellement, l'étude vise à améliorer le fonctionnement d'anciens bassins d'orage (E411) et à analyser différentes situations à problèmes : inondations, apports extérieurs à l'autoroute (agricoles, TGV, station d'épuration, réseau d'égouttage'), risques pour les nappes phréatiques.
statutFini
Les dates de début/date réelle1/01/9931/12/02

mots-clés

  • hydraulique
  • bassins d'orage