Les "enseignements de l'histoire" - instrument individuel ou contrainte sociale? Analyser l'influence des mémoires collectives sur les discours autour de la conflictualité internationale

Projet: Recherche

Description

Ce projet vise à explorer les liens empiriques entre les mémoires collectives et les usages discursifs d’enseignements historiques dans des débats autour de conflits internationaux. Les études des RI s’intéressent de plus en plus à la construction de savoirs analytiques et interprétations normatives dans le contexte des crises internationales. Pendant les guerres au Kosovo, en Iraq et en Afghanistan, les débats autour des enseignements historiques étaient au cœur des disputes autour de la « bonne » gestion de crise. Comment les décideurs choisissent-ils les enseignements du passé ? Les approches des RI établies interprètent ces usages comme résultats des capabilités cognitives et intérêts rhétoriques individuels. En même temps, les études de mémoire ont montré que les processus collectifs de transmission et reconstruction des évènements du passé défini ce que les décideurs perçoivent comme enseignements historiques « applicables ». Ce projet propose d’analyser l’impact de socialisation des mémoires collectives à travers deux approches méthodologiques. D’abord, un corpus contenant des publications médiatiques et des débats parlementaires permettra de tracer les usages d’enseignements historiques à travers des contextes nationaux et temporels différents. 3 indicateurs seront construits à cet effet : la cohérence trans-nationale, la cohérence horizontale (entre plusieurs groupes d’acteurs), et la cohérence diachronique. Ensuite, un sondage semi-ouvert parmi des responsables politiques servira à « trianguler » ces résultats et à dévoiler des influences normalement « invisibles » dans les débats publics. Ainsi, cette recherche produira des résultats innovateurs à la fois en termes d’une approche systématique et comparative pour l’exploration de l’impact des mémoires collectives, et en termes de la production de « hard data » sur la manière dont les sociétés occidentales sont influencées par les représentations du passé dans leur manière de percevoir les conflits actuels.
Titre abrégécollective memory and conflict discourse
statutFini
Les dates de début/date réelle1/10/1530/09/18