Développement d'une base de données relationnelle permettant de filtrer des groupes de gènes biologiquement pertinents dans l'analyse des données de damiers à ADN

Projet: Projet de thèse

Détails du projet

Description

L'objectif de ce projet est de réduire le bruit de fond qui limite l'interprétation des expériences utilisant des damiers à ADN, en intégrant la démarche statistique aux informations des bases de données génomiques. Les méthodes statistiques produisent un important bruit de fond qui est filtré, aujourd'hui uniquement en aval de l'analyse, par des outils d'analyse bibliographique et des informations biologiques.
Ces critères sont généralement utilisés indépendamment les uns des autres et indépendamment pour chaque gène. Leur prise en considération n'est ni automatique, ni pondérée. Ils sont également incapables de réintégrer des faux négatifs écartés par le critère statistique.

Pour filtrer les résultats des analyses de microarrays, une voie prometteuse est de soumettre à l'analyse statistique des sous-ensembles de gènes entre lesquels des liens auront été établis, en référence aux bases de données bioinformatiques. L'objectif du projet de développer une base de données relationnelle spécifiquement dédicacée à l'analyse de ces résultats, qui s'appuie sur les informations croisées venant d'autres bases et banques de données existantes.
Une requête pourra être structurée et rendue utilisable via un programme expert pour être intégrée à plusieurs niveaux dans la méthodologie décisionnelle statistique et en augmenter substantiellement la puissance.
statutFini
Les dates de début/date réelle1/07/0730/06/11