Christophe FLAMENT

  • Belgique

  • Source : Scopus
  • Calculé d’après le nombre de publications stockées dans Pure et de citations dans Scopus
19922016

Résultat de recherche par an

Si vous avez apporté des modifications à Pure, elles seront bientôt visibles.

Profil personnel

Présentation

Après avoir été chercheur FSR en 2001-2002 au Département d'Archéologie des FUNDP, C.F. entame une carrière au FNRS en tant qu'aspirant (2002-2006), puis chargé de recherches (2006-2010) à l'UCL. En février 2012, il devient collaborateur scientifique du F.R.S.-FNRS au Département de Langues et Littératures Classiques des FUNDP. Il est, depuis janvier 2014,chargé de cours au sein de ce même Département. 

C.F. a également été professeur invité aux Facultés universitaires Saint-Louis, suppléant à l'Université libre de Bruxelles ; depuis 2011, il est chargé de cours invité à l'Université catholique de Louvain et également, depuis 2006, chercheur associé aux travaux de l'Ecole française d'Athènes.

Domaines de compétence

Au même titre que les productions littéraires et artistiques, les systèmes économiques et les pratiques monétaires des cités grecques sont tout à la fois les émanations et les révélateurs de la civilisation qui les a vus naître et évoluer. À chaque système politique et social correspond dès lors un type particulier d'économie. Partant de ce principe, l'étude des phénomènes économiques représente un biais intéressant - et, à vrai dire, peu exploité - pour aborder l'étude de la civilisation grecque antique. De telles investigations obligent en tout cas à aborder les sources sous un angle particulier, voire inédit, démarche qui permet d'éprouver bon nombre de reconstitutions proposées par les Modernes et qui se révèle indispensable dans une discipline caractérisée par la relative indigence et le caractère figé de sa documentation, où les questions forgées par l'historien sont, plus qu'ailleurs, essentielles pour nourrir la recherche et la faire progresser.

Ce champ d'investigations se situe donc à l'intersection de nombreux domaines de recherche, qu'il s'agisse d'histoire économique, financière, sociale, institutionnelle ou politique, entre lesquels il favorise d'ailleurs le dialogue en puisant indifféremment aux sources qui fondent habituellement les travaux des spécialistes de ces différentes approches. De telles recherches requièrent également la maîtrise de nombreuses disciplines de l'Histoire ancienne telles l'archéologie, l'épigraphie, l'exégèse textuelle, la numismatique, l'histoire des technologies, ainsi que d'autres techniques empruntées à la physique nucléaire ou à la géologie, notamment les analyses métalliques et la pétrographie.

Charges externes

- Chargé de cours invité à l'Université Catholique de Louvain ;

- Co-directeur de la Revue belge de numismatique et de sigillographie (revue classée INT2 [International 2] par l'European Science Foundation) ;

- Co-directeur des Études classiques ;

Depuis 2014, membre du comité de sélection des membres belges de l’École française d’Athènes (Éfa)  ;

- Depuis 2014,membre du comité de l’École belge d’Athènes (EBSA).

 

Prix/Distinctions

- Lauréat 2001 du Prix Quadriennal de la Société royale belge de Numismatique
- Lauréat 2011 du Prix Quinquennal Joseph GANTRELLE (Philologie Classique) de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique

Diplômes

- Licence en Histoire (1999, UCL)
- Diplôme d'études complémentaires en archéologie (2000, UCL)
- Diplôme de l'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur en histoire (2001, UCL)
- Diplôme d'études approfondies en Histoire (2004, UCL)
- Docteur en Histoire (2005, UCL)
- Qualifié aux fonctions d'enseignant-chercheur en France (2010, Conseil National des Universités ).

Présentation

Après avoir été chercheur FSR en 2001-2002 au Département d'Archéologie des FUNDP, C.F. entame une carrière au FNRS en tant qu'aspirant (2002-2006), puis chargé de recherches (2006-2010) à l'UCL. Il est depuis février 2012 collaborateur scientifique du FNRS au Département de Langues et Littératures Classiques des FUNDP. Outre ce mandat scientifique, il donne également le Séminaire d'Antiquité en BAC aux FUSL en tant que professeur invité, le cours de Gouvernance et Sociétés à l'UCL en tant que chargé de cours invité, ainsi que le Séminaire de recherche en Maîtrise à l'ULB en tant que suppléant. Il est également, depuis 2006, chercheur associé aux travaux de l'Ecole française d'Athènes.

Domaines de compétence

Au même titre que les productions littéraires et artistiques, les systèmes économiques et les pratiques monétaires des cités grecques sont tout à la fois les émanations et les révélateurs de la civilisation qui les a vus naître et évoluer. À chaque système politique et social correspond dès lors un type particulier d'économie. Partant de ce principe, l'étude des phénomènes économiques représente un biais intéressant - et, à vrai dire, peu exploité - pour aborder l'étude de la civilisation grecque antique. De telles investigations obligent en tout cas à aborder les sources sous un angle particulier, voire inédit, démarche qui permet d'éprouver bon nombre de reconstitutions proposées par les Modernes et qui se révèle indispensable dans une discipline caractérisée par la relative indigence et le caractère figé de sa documentation, où les questions forgées par l'historien sont, plus qu'ailleurs, essentielles pour nourrir la recherche et la faire progresser.

Ce champ d'investigations se situe donc à l'intersection de nombreux domaines de recherche, qu'il s'agisse d'histoire économique, financière, sociale, institutionnelle ou politique, entre lesquels il favorise d'ailleurs le dialogue en puisant indifféremment aux sources qui fondent habituellement les travaux des spécialistes de ces différentes approches. De telles recherches requièrent également la maîtrise de nombreuses disciplines de l'Histoire ancienne telles l'archéologie, l'épigraphie, l'exégèse textuelle, la numismatique, l'histoire des technologies, ainsi que d'autres techniques empruntées à la physique nucléaire ou à la géologie, notamment les analyses métalliques et la pétrographie.

Charges externes

- Professeur invité aux Facultés universitaires Saint-Louis
- Chargé de cours invité à l'Université Catholique de Louvain
-Suppléant à l'Université libre de Bruxelles- Co-directeur de la Revue belge de numismatique et de sigillographie (revue classée INT2 [International 2] par l'European Science Foundation)

Prix/Distinctions

- Lauréat 2001 du Prix Quadriennal de la Société royale belge de Numismatique
- Lauréat 2011 du Prix Quinquennal Joseph GANTRELLE (Philologie Classique) de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique

Diplômes

- Licence en Histoire (1999, UCL)
- Diplôme d'études complémentaires en archéologie (2000, UCL)
- Diplôme de l'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur en histoire (2001, UCL)
- Diplôme d'études approfondies en Histoire (2004, UCL)
- Docteur en Histoire (2005, UCL)
- Qualifié aux fonctions d'enseignant-chercheur en France (2010, Conseil National des Universités ).

Qualification académique

Docteur en Histoire, Art et Archéologie , Université Catholique de Louvain (UCL)

Date d'octroi: 30 juin 2006

Votre message a bien été envoyé.
Votre message n’a pas été envoyé en raison d’une erreur.
Si vous avez apporté des modifications à Pure, elles seront bientôt visibles.