Visualizing (in) the new media

Activité: Participation ou organisation d'un événementParticipation à une conférence, un congrès

Description

La Cémo (Communication Ecrite Médiée par Ordinateur) constitue un contexte énonciatif issu des nouveaux médias et abordé comme une combinaison de formes de communication nouvelles et diversifiées possédant leurs caractéristiques propres (Cougnon, 2015). Parmi celles-ci se trouve l’émoticône, que nous définirons comme un agencement « de signes graphiques imitant des mimiques faciales ou d’autres objets, indiquant une émotion du locuteur, qui interagissent avec des énoncés pour produire un sens qui dépasse celui, littéral, de la proposition logique énoncée » (Halté, 2016 : 227). Les chercheurs qui se sont penchés sur le rôle des émoticônes dans la Cémo (Fersini, Messina, & Pozzi, 2016 ; Marcoccia, Gauducheau & Gauducheau, 2007 ; McIntyre, 2016) ont observé qu’elles diminuent l’ambiguïté, sont un indice du ton et de l’humeur du locuteur, constituent un mode de prévention contre une mauvaise interprétation, aident à structurer les échanges et renforcent la valeur expressive de l’énoncé. Selon qu’elles abordent l’interprétation des émoticônes en production ou en réception, ces études présentent des résultats contradictoires. Cette ambivalence est liée à la complexité des questions de l’interprétation des émoticônes et de leur valeur discursive (Gauducheau, 2012). Dans cette communication, nous présentons les résultats de l’étude d’un corpus original portant sur la représentation que les usagers se font de ces émoticônes. Le corpus est composé de discussions issues du forum de Santé Doctissimo (site comprenant 2.600.000 inscrits, 6 millions de discussions et 300 millions de messages). Ce « métadiscours » spontané des membres du forum a été causé par l’événement suivant : en novembre 2015, Doctissimo décide de changer son jeu d’émoticônes afin de moderniser son site. Ce sont dorénavant des « smileys bleus » qui apparaissent lorsque l’utilisateur insère son code typographique habituel. Ce changement, impactant également les messages archivés, engendrera 14 fils de discussions réclamant le retour des « anciens smileys ». Nous avons sélectionné manuellement 506 messages – en fonction de leur intérêt métadiscursif et sociologique - et décortiqué les arguments mis en avant sur la base d’une grille d’analyse croisant des critères communicationnels, psychologiques et sociologiques. Il en ressort que les émoticônes représentent un enjeu affectif réel que l’on retrouve parmi les considérations avancées pour le retour des anciennes émoticônes, aux côtés d’arguments relatifs à l’esthétique, la taille, la variété, la nuance et l’insertion discursive. Cette recherche adopte une double démarche sociolinguistique et sémio-discursive. D’une part, elle se penche sur les normes et les règles d’expressivité dans la Cémo (Gauducheau, 2012). Ainsi, avec Baym (1998), nous postulons que des formes expressives spécifiques – dont les émoticônes – peuvent naître au sein d’une communauté, participant dès lors à la construction des normes et à la codification des échanges. D'autre part, cette recherche analyse les représentations des utilisateurs à travers leur métadiscours. Nous tentons ainsi de définir un référentiel des émoticônes dans la communauté des forums de Doctissimo et de catégoriser les fonctions qui leur sont attribuées.
Période8 nov. 201710 nov. 2017
Type d'événementUne conférence
LieuNeuchâtel, BelgiqueAfficher sur la carte
Niveau de reconnaissanceInternational

mots-clés

  • Emoticône
  • Cémo
  • Epidiscours
  • Sémiologie
  • Sociolinguistique
  • Pragmatique