Mise au vert: Language for Specific Purposes

Activité: Participation ou organisation d'un événementParticipation à un atelier/workshop, un séminaire, un cours

Description

Nous sommes tous d’accord qu’il est nécessaire d’officialiser notre statut de « LSP practitioner », défini comme tout enseignant de langues devant adapter ses cours aux besoins spécifiques de ses apprenants et qui pour cela doit (1) se nourrir de la recherche en didactique et en linguistique (dans le sens large du terme) ainsi que (2) s’intéresser à la discipline de ses apprenants (par ex. en collaborant avec les professeurs de discipline). Notre réalité du terrain n’est clairement pas celle des enseignants du secondaire, par exemple, qui enseignent une langue ‘générale’ en suivant un programme défini par un tiers.

En vue de la rédaction de notre plan d’avenir, nous allons prendre le temps de réfléchir à nos pratiques, besoins et souhaits futurs. En préparation à cela, nous commencerons par une brève de séance ludique de révision et/ou rattrapage sur l’évolution de la discipline de recherche à laquelle nous appartenons (que nous le voulions ou non sourire). Ensuite, nous tenterons de situer nos pratiques dans les courants actuels de la recherche en LSP et explorerons des pistes d’amélioration et/ou de développements futurs que nous listerions comme projets/expertise à développer au sein de notre département dans notre plan d’avenir.
Période17 janv. 2023
Type d'événementAtelier de travail
LieuNamur, BelgiqueAfficher sur la carte
Niveau de reconnaissanceLocal