"Percepteur des postes" ou "Operational Platform Manager": Quelles significations sont "cachées" derrière les usages linguistiques des professionnels de Bpost

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

Le milieu postal belge s’inscrit dans un contexte caractérisé non seulement par une vision des langues comme « un produit de l’activité de travail et un facteur de productivité des entreprises » (Boutet et Heller, 2007 : 314), mais aussi par des mesures politico-économiques complexes ayant un impact sur les usages linguistiques. C’est dans une telle situation que nous tenterons de comprendre les « bénéfices » liés à l’usage des unités lexicales anglaises pour les employés et cadres postaux alors que leurs pendants français existent et sont utilisés. Notre focalisation sur les éléments lexicaux se justifie par le type de données collectées à l’aide de l’enquête ethnolinguistique et par une anglicisation de l’entreprise postale en cours depuis 2010. Une transformation économique se produit donc au sein de l’entreprise belge par le biais d’éléments linguistiques.
Original languageFrench
Pages (from-to)99-113
Number of pages15
JournalRevue de Sémantique et Pragmatique
Volume41-42
Publication statusPublished - 2017

Cite this

@article{5a2ab75297dc4e1faf42ef251af538ff,
title = "{"}Percepteur des postes{"} ou {"}Operational Platform Manager{"}: Quelles significations sont {"}cach{\'e}es{"} derri{\`e}re les usages linguistiques des professionnels de Bpost",
abstract = "Le milieu postal belge s’inscrit dans un contexte caract{\'e}ris{\'e} non seulement par une vision des langues comme « un produit de l’activit{\'e} de travail et un facteur de productivit{\'e} des entreprises » (Boutet et Heller, 2007 : 314), mais aussi par des mesures politico-{\'e}conomiques complexes ayant un impact sur les usages linguistiques. C’est dans une telle situation que nous tenterons de comprendre les « b{\'e}n{\'e}fices » li{\'e}s {\`a} l’usage des unit{\'e}s lexicales anglaises pour les employ{\'e}s et cadres postaux alors que leurs pendants fran{\cc}ais existent et sont utilis{\'e}s. Notre focalisation sur les {\'e}l{\'e}ments lexicaux se justifie par le type de donn{\'e}es collect{\'e}es {\`a} l’aide de l’enqu{\^e}te ethnolinguistique et par une anglicisation de l’entreprise postale en cours depuis 2010. Une transformation {\'e}conomique se produit donc au sein de l’entreprise belge par le biais d’{\'e}l{\'e}ments linguistiques.",
keywords = "changement lexical, anglicisation, entreprise belge",
author = "Sophie Collonval",
year = "2017",
language = "Fran{\cc}ais",
volume = "41-42",
pages = "99--113",
journal = "Revue de S{\'e}mantique et Pragmatique",
issn = "1285-4093",
publisher = "Universite d'Orleans",

}

TY - JOUR

T1 - "Percepteur des postes" ou "Operational Platform Manager"

T2 - Quelles significations sont "cachées" derrière les usages linguistiques des professionnels de Bpost

AU - Collonval, Sophie

PY - 2017

Y1 - 2017

N2 - Le milieu postal belge s’inscrit dans un contexte caractérisé non seulement par une vision des langues comme « un produit de l’activité de travail et un facteur de productivité des entreprises » (Boutet et Heller, 2007 : 314), mais aussi par des mesures politico-économiques complexes ayant un impact sur les usages linguistiques. C’est dans une telle situation que nous tenterons de comprendre les « bénéfices » liés à l’usage des unités lexicales anglaises pour les employés et cadres postaux alors que leurs pendants français existent et sont utilisés. Notre focalisation sur les éléments lexicaux se justifie par le type de données collectées à l’aide de l’enquête ethnolinguistique et par une anglicisation de l’entreprise postale en cours depuis 2010. Une transformation économique se produit donc au sein de l’entreprise belge par le biais d’éléments linguistiques.

AB - Le milieu postal belge s’inscrit dans un contexte caractérisé non seulement par une vision des langues comme « un produit de l’activité de travail et un facteur de productivité des entreprises » (Boutet et Heller, 2007 : 314), mais aussi par des mesures politico-économiques complexes ayant un impact sur les usages linguistiques. C’est dans une telle situation que nous tenterons de comprendre les « bénéfices » liés à l’usage des unités lexicales anglaises pour les employés et cadres postaux alors que leurs pendants français existent et sont utilisés. Notre focalisation sur les éléments lexicaux se justifie par le type de données collectées à l’aide de l’enquête ethnolinguistique et par une anglicisation de l’entreprise postale en cours depuis 2010. Une transformation économique se produit donc au sein de l’entreprise belge par le biais d’éléments linguistiques.

KW - changement lexical

KW - anglicisation

KW - entreprise belge

M3 - Article

VL - 41-42

SP - 99

EP - 113

JO - Revue de Sémantique et Pragmatique

JF - Revue de Sémantique et Pragmatique

SN - 1285-4093

ER -