Le Pactus legis Salicae, règlement militaire romain ou code de lois compilé sous Clovis ?

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

En dépit des nombreuses études qu’on lui a consacrées depuis un siècle et demi, la genèse de la loi salique reste controversée. Alors qu’une grande majorité des médiévistes qui s’y sont intéressés situent la rédaction du texte primitif (le Pactus legis Salicae ou code en 65 titres) dans les dernières années du règne de Clovis, entre 507 et 511, des hypothèses concurrentes existent : Ian Wood la croit antérieure à 507, Hermann Nehlsen estime que pour l’essentiel le texte subsistant est largement postérieur au règne du grand conquérant, et Jean-Pierre Poly fait remonter la formation du Pactus legis Salicae au milieu du IVe siècle. Par-delà l’examen critique des arguments avancés par les historiens, l’étude passe au crible et soupèse soigneusement les indices de datation tirés tant de la tradition manuscrite que du texte même, s’efforçant d’y distinguer différentes étapes de rédaction en fonction de ce que nous savons à l’heure actuelle de l’ethnogenèse des Francs « saliens ». Elle aboutit à la conclusion que les principales étapes de la rédaction du Pactus ont dû avoir lieu avant 481/482 (début du règne de Clovis), et que ce processus a peut-être même débuté dès les années 430.
Original languageFrench
Pages (from-to)321-352
JournalBibliothèque de l'École des chartes
Volume167
Publication statusPublished - 2009

Cite this

@article{f7eac3b0b20945ed87e96e8a5afa14e2,
title = "Le Pactus legis Salicae, r{\`e}glement militaire romain ou code de lois compil{\'e} sous Clovis ?",
abstract = "En d{\'e}pit des nombreuses {\'e}tudes qu’on lui a consacr{\'e}es depuis un si{\`e}cle et demi, la gen{\`e}se de la loi salique reste controvers{\'e}e. Alors qu’une grande majorit{\'e} des m{\'e}di{\'e}vistes qui s’y sont int{\'e}ress{\'e}s situent la r{\'e}daction du texte primitif (le Pactus legis Salicae ou code en 65 titres) dans les derni{\`e}res ann{\'e}es du r{\`e}gne de Clovis, entre 507 et 511, des hypoth{\`e}ses concurrentes existent : Ian Wood la croit ant{\'e}rieure {\`a} 507, Hermann Nehlsen estime que pour l’essentiel le texte subsistant est largement post{\'e}rieur au r{\`e}gne du grand conqu{\'e}rant, et Jean-Pierre Poly fait remonter la formation du Pactus legis Salicae au milieu du IVe si{\`e}cle. Par-del{\`a} l’examen critique des arguments avanc{\'e}s par les historiens, l’{\'e}tude passe au crible et soup{\`e}se soigneusement les indices de datation tir{\'e}s tant de la tradition manuscrite que du texte m{\^e}me, s’effor{\cc}ant d’y distinguer diff{\'e}rentes {\'e}tapes de r{\'e}daction en fonction de ce que nous savons {\`a} l’heure actuelle de l’ethnogen{\`e}se des Francs « saliens ». Elle aboutit {\`a} la conclusion que les principales {\'e}tapes de la r{\'e}daction du Pactus ont d{\^u} avoir lieu avant 481/482 (d{\'e}but du r{\`e}gne de Clovis), et que ce processus a peut-{\^e}tre m{\^e}me d{\'e}but{\'e} d{\`e}s les ann{\'e}es 430.",
author = "Etienne Renard",
year = "2009",
language = "Fran{\cc}ais",
volume = "167",
pages = "321--352",
journal = "Biblioth{\`e}que de l'{\'E}cole des chartes",
issn = "0373-6237",
publisher = "Librairie Droz SA",

}

TY - JOUR

T1 - Le Pactus legis Salicae, règlement militaire romain ou code de lois compilé sous Clovis ?

AU - Renard, Etienne

PY - 2009

Y1 - 2009

N2 - En dépit des nombreuses études qu’on lui a consacrées depuis un siècle et demi, la genèse de la loi salique reste controversée. Alors qu’une grande majorité des médiévistes qui s’y sont intéressés situent la rédaction du texte primitif (le Pactus legis Salicae ou code en 65 titres) dans les dernières années du règne de Clovis, entre 507 et 511, des hypothèses concurrentes existent : Ian Wood la croit antérieure à 507, Hermann Nehlsen estime que pour l’essentiel le texte subsistant est largement postérieur au règne du grand conquérant, et Jean-Pierre Poly fait remonter la formation du Pactus legis Salicae au milieu du IVe siècle. Par-delà l’examen critique des arguments avancés par les historiens, l’étude passe au crible et soupèse soigneusement les indices de datation tirés tant de la tradition manuscrite que du texte même, s’efforçant d’y distinguer différentes étapes de rédaction en fonction de ce que nous savons à l’heure actuelle de l’ethnogenèse des Francs « saliens ». Elle aboutit à la conclusion que les principales étapes de la rédaction du Pactus ont dû avoir lieu avant 481/482 (début du règne de Clovis), et que ce processus a peut-être même débuté dès les années 430.

AB - En dépit des nombreuses études qu’on lui a consacrées depuis un siècle et demi, la genèse de la loi salique reste controversée. Alors qu’une grande majorité des médiévistes qui s’y sont intéressés situent la rédaction du texte primitif (le Pactus legis Salicae ou code en 65 titres) dans les dernières années du règne de Clovis, entre 507 et 511, des hypothèses concurrentes existent : Ian Wood la croit antérieure à 507, Hermann Nehlsen estime que pour l’essentiel le texte subsistant est largement postérieur au règne du grand conquérant, et Jean-Pierre Poly fait remonter la formation du Pactus legis Salicae au milieu du IVe siècle. Par-delà l’examen critique des arguments avancés par les historiens, l’étude passe au crible et soupèse soigneusement les indices de datation tirés tant de la tradition manuscrite que du texte même, s’efforçant d’y distinguer différentes étapes de rédaction en fonction de ce que nous savons à l’heure actuelle de l’ethnogenèse des Francs « saliens ». Elle aboutit à la conclusion que les principales étapes de la rédaction du Pactus ont dû avoir lieu avant 481/482 (début du règne de Clovis), et que ce processus a peut-être même débuté dès les années 430.

M3 - Article

VL - 167

SP - 321

EP - 352

JO - Bibliothèque de l'École des chartes

JF - Bibliothèque de l'École des chartes

SN - 0373-6237

ER -