La "vie antérieure" de Job : Job 1,5 et Job 29-31

    Research output: Contribution in Book/Catalog/Report/Conference proceedingChapter

    Abstract

    L'article étudie le rapport entre le mode dramatique et le mode narratif dans le livre de Job, le mode narratif étant présent dans le prologue, l’épilogue et les didascalies du corpus poétique du drame. Le problème théorique étant posé, j’ai ensuite présenté le portrait de Job tel qu’il est présenté par le narrateur primaire du prologue (Jb 1,1-5), et tel qu’il est présenté, dans une sorte de discours autobiographique, par Job lui-même (Jb 29-31), personnage principal mais aussi narrateur secondaire intradiégétique et homodiégétique. L’analyse montre que les deux portraits sont convergents, mais que demeure néanmoins un hiatus entre les deux. Ce hiatus tient à la différence des voix narratives et à l’inscription différente de celles-ci dans la temporalité du drame.
    Original languageFrench
    Title of host publicationLa Bible en récits. L'exégèse biblique à l'heure du lecteur
    Subtitle of host publicationColloque international d'analyse narrative des textes de la Bible
    EditorsDaniel MARGUERAT
    Place of PublicationGenève
    PublisherLabor et Fides
    Pages276-288
    Number of pages13
    Volume48
    Publication statusPublished - 2003
    • The hope of Job

      MIES, F.

      1/09/9630/08/08

      Project: Research

    Cite this