La terreur souriante. Gothiques 'Bousingoths'

    Research output: Contribution to journalArticle

    Abstract

    Les Petits Romantiques continuent le courant frénétique qui, prenant ses sources dans la littérature terrifiante anglaise, se développe dans les années 1820. Cet article examine l'influence qu'ont exercée sur eux Ann Radcliffe et les « radcliffades ». Les œuvres qui s'en inspirent le plus révèlent une dimension parodique.
    Original languageEnglish
    JournalCahiers du XIXe siècle
    Issue number3-4
    Publication statusPublished - 2008

    Cite this