La désignation d'un mandataire ad hoc (dans le cadre de l'application de la loi du 4 mai 1999 sur la responsabilité pénale des personnes morales): faculté ou obligation du tribunal saisi ?Note sous Gand (10ème ch.), 1er mars 2002

Research output: Contribution to journalArticle

Original languageFrench
Pages (from-to)346-348
Number of pages3
JournalJ.D.S.C.
Publication statusPublished - 2004

Cite this