Henri Michaux à travers le prisme de la belgitude

Research output: Contribution to journalArticle

Abstract

Si de nombreux écrivains ont revendiqué (et revendiquent encore !) leur identité belge, plusieurs – et non des moindres – ont en revanche adopté une posture de dénégation de leurs origines. C’est le cas d’Henri Michaux (1899-1984), dont l’œuvre a souvent été présentée comme la parangon de cette posture. Mais cette lecture apporte-t-elle un éclairage pertinent sur les textes ? Nous démontrons que le refus d’être inscrit dans une histoire ou dans un rapport de filiation excède largement, en ce qui concerne Michaux, la problématique de la belgitude.
Original languageFrench
Pages (from-to)40-45
Number of pages6
JournalLa revue nouvelle
Issue number7
Publication statusPublished - 2016

Cite this