Flaubert et Du Camp: Quelques remarques

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

11 Downloads (Pure)

Abstract

Les spécialistes de Flaubert ont fait de nombreux reproches à Maxime Du Camp et ne prêtent plus guère d’attention à ce qu’il a écrit. C’est une situation très regrettable, qui prive les lecteurs d’informations nombreuses, susceptibles d’éclairer les enjeux mais aussi les impasses et les contradictions du projet esthétique de Flaubert. Quelques cas significatifs sont évoqués dans le présent article, qui se penche plus particulièrement sur la ressemblance entre un passage du livre de Du Camp Le Nil (1854) et les lignes de L’Éducation sentimentale (1869) qui rapportent l’“apparition” de Mme Arnoux.
Original languageFrench
Pages (from-to)37-45
JournalRelief : Revue électronique de littérature française
Volume10
Issue number2
Publication statusPublished - 20 Dec 2016

Cite this