Face au mineur évoluant entre mise en danger, transgression et trouble mental, comment composer entre les différentes mesures?

Research output: Contribution in Book/Catalog/Report/Conference proceedingChapter

Abstract

À partir d'une expérience clinique auprès de l'adolescence en difficulté, l'article interroge les enjeux de la récente réforme de la loi de protection de la jeunesse, tout particulièrement concernant les mesures prises par le juge pour le traitement psychiatrique et le soin. Les dimensions particulièrement interrogées sont le partage des compétences et les risques de confusion de champ, les mutations des dispositifs d'autorité et l'ébranlement des figures qui la représentent. Nous soutiendrons en outre que les garanties de procédures, quoique nécessaires, ne pallieront jamais à l'engagement des intervenants à travers lequel le jeune peut trouver du répondant et accéder à la responsabilité au sein d'une dialectique de reconnaissance réciproque. La question qui nous revient est alors d'examiner si la réforme facilite ou entrave une telle dynamique, de repérer les pièges éventuels où les solutions proposées ouvrent à des difficultés nouvelles.
Original languageFrench
Title of host publicationLa réforme de la loi du 8 avril 1965 relative à la protection de la jeunesse - premier bilan et perspectives d'avenir
Subtitle of host publicationActes du colloque des 31 mai et 1ier juin 2007
EditorsThierry Moreau, Isabelle Ravier, Benoît Van
Place of PublicationLiège
PublisherÉditions Jeunesse & droit
Pages155-188
Number of pages34
Publication statusUnpublished - 2008

Cite this

Masson, A. (2008). Face au mineur évoluant entre mise en danger, transgression et trouble mental, comment composer entre les différentes mesures?. Unpublished In T. Moreau, I. Ravier, & B. Van (Eds.), La réforme de la loi du 8 avril 1965 relative à la protection de la jeunesse - premier bilan et perspectives d'avenir: Actes du colloque des 31 mai et 1ier juin 2007 (pp. 155-188). Éditions Jeunesse & droit.