Effractions d'adolescence - Numéro 33 de la revue Cahiers de psychologie clinique, 2009/2

Research output: Working paper

Abstract

L'adolescence est une charnière dans l'existence, une intrusion d'étrangeté intime en promesse de réalité nouvelle, une insurrection intérieure qui n'a pas d'autre issue que de s'extérioriser pour se penser et rétablir le fil d'une continuité. L'adolescence se conjugue ainsi avec diverses modalités d'effractions : l'irruption du pubertaire dans le corps de l'adolescent, la brisure du fil du développement, le comportement de l'adolescent venant mettre à mal les liens. Les lieux où s'imposent ses effractions d'adolescence sont dès lors multiples : si le corps juvénile s'y trouve particulièrement engagé, elles peuvent aussi survenir de manière délocalisée. Les excès et la démesure de l'adolescence, les comportements des adolescents qui les manifestent, éveillent aujourd'hui nombre d'inquiétudes, mais ils sont aussi un défi quant à la plasticité du monde pouvant accueillir ces irruptions pour en faire la chance d'une métamorphose créatrice et enthousiaste. L'effraction peut aussi venir du dehors comme traumatismes, exclusions ou maladies venues du dehors. Quelles qu'en soient les modalités, l'origine et le destin, l'effraction met à mal les frontières et les enveloppes, au péril de l'identité et du lien, pour la chance d'un nouveau corps et d'une régénérescence du monde et des liens, pourvu qu'elle puisse inscrire sa potentialité créatrice et instituante. Les contributions à ce numéro explorent chacune à leur façon l'une ou l'autre de ces « effractions d'adolescences » telles qu'elles se présentent, s'actualisent et se transforment d'abord dans différentes modalités de la relation clinique, ensuite dans les dispositifs institutionnels, et enfin dans les liens sociaux, la manière de se donner à voir et les modalités d'inscription dans la cité et le monde.
Original languageFrench
Place of PublicationBruxelles
PublisherDe Boeck
Publication statusPublished - 2009

Cite this