De xylesphongio et quibusdam aliis rebus: quelques notes à propos d’une lettre de Claudius Terentianus (P. Mich 471)

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

11 Downloads (Pure)

Abstract

Cet article vise à clarifier quelques problèmes d'interprétation dans l'une des lettres latines des archives de Claudius Terentianus (début du II e siècle après J.-C.). Parmi nos principales conclusions, on notera l'explication de xylesphongium comme une altération de xylosp(h)ongium par association avec *espongia, la prononciation courante de spongia, et donc comme une autre preuve de l'existence, dans le latin parlé de cette époque, d'une voyelle prothétique qui rend compte aussi de la confusion des verbes spectare et exspectare dans la même lettre. Il est également proposé d'expliquer l'utilisation de praeesse pour adesse comme un exemple typique d'interférence linguistique dans un environnement bilingue et de voir dans lentiamina pour linteamina le résultat indirect d'un réemprunt au grec.
Original languageFrench
Pages (from-to)301-334
Number of pages34
JournalLes Études Classiques
Volume89
Publication statusPublished - 2021

Cite this