De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman: performativités et effritements

Research output: Contribution in Book/Catalog/Report/Conference proceedingChapter (peer-reviewed)

Abstract

In this paper, I first present the work of Judith Butler, feminist philosopher, and Cindy Sherman, photographer. It seeks to mobilize a philosophical way, particularly with Deleuze and Guattari, the virtual encounter between these two women who problematize the issue of gender and how gender is staged. The concepts of gender, sex, performativity and transgression of gender are exposed and unfolded to build nodes of meaning between Butler and Sherman. It includes an account of an experience of 'organized transgression' of its kind, conducted by three researchers from the University of Colorado, as a common scene in the testing of feminist theories denouncing heteronormativity.
Original languageFrench
Title of host publicationFigures de femmes dans l'art et les médias
EditorsMonique Jucquois-Delpierre
Place of PublicationBruxelles
PublisherPeter Lang ed.
Publication statusPublished - 2010

Cite this

Grandjean, N. (2010). De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman: performativités et effritements. In M. Jucquois-Delpierre (Ed.), Figures de femmes dans l'art et les médias Bruxelles: Peter Lang ed..
Grandjean, Nathalie. / De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman : performativités et effritements. Figures de femmes dans l'art et les médias. editor / Monique Jucquois-Delpierre. Bruxelles : Peter Lang ed., 2010.
@inbook{73a6dd7f46b1491e9ff76943214b37eb,
title = "De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman: performativit{\'e}s et effritements",
abstract = "Dans cet article, je pr{\'e}sente d'abord les travaux de Judith Butler, philosophe f{\'e}ministe, et de Cindy Sherman, photographe. J'essaie ensuite de mobiliser de mani{\`e}re philosophique, particuli{\`e}rement deleuzo-guattarienne, la rencontre virtuelle entre ces deux femmes qui probl{\'e}matisent la question du genre et la mani{\`e}re dont le genre se met en sc{\`e}ne. Les concepts de genre, de sexe, de performativit{\'e} et de transgression du genre sont expos{\'e}s et d{\'e}pli{\'e}s afin de tisser des nœuds de sens entre Butler et Sherman. Je rends notamment compte d'une exp{\'e}rience de 'transgression organis{\'e}e' du genre, men{\'e}e par trois chercheuses de l'Universit{\'e} du Colorado, comme sc{\`e}ne commune {\`a} l'exp{\'e}rimentation des th{\'e}ories f{\'e}ministes d{\'e}non{\cc}ant l'h{\'e}t{\'e}ronormativit{\'e}.",
author = "Nathalie Grandjean",
note = "Publication editors : Monique Jucquois-Delpierre",
year = "2010",
language = "Fran{\cc}ais",
editor = "Monique Jucquois-Delpierre",
booktitle = "Figures de femmes dans l'art et les m{\'e}dias",
publisher = "Peter Lang ed.",

}

Grandjean, N 2010, De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman: performativités et effritements. in M Jucquois-Delpierre (ed.), Figures de femmes dans l'art et les médias. Peter Lang ed., Bruxelles.

De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman : performativités et effritements. / Grandjean, Nathalie.

Figures de femmes dans l'art et les médias. ed. / Monique Jucquois-Delpierre. Bruxelles : Peter Lang ed., 2010.

Research output: Contribution in Book/Catalog/Report/Conference proceedingChapter (peer-reviewed)

TY - CHAP

T1 - De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman

T2 - performativités et effritements

AU - Grandjean, Nathalie

N1 - Publication editors : Monique Jucquois-Delpierre

PY - 2010

Y1 - 2010

N2 - Dans cet article, je présente d'abord les travaux de Judith Butler, philosophe féministe, et de Cindy Sherman, photographe. J'essaie ensuite de mobiliser de manière philosophique, particulièrement deleuzo-guattarienne, la rencontre virtuelle entre ces deux femmes qui problématisent la question du genre et la manière dont le genre se met en scène. Les concepts de genre, de sexe, de performativité et de transgression du genre sont exposés et dépliés afin de tisser des nœuds de sens entre Butler et Sherman. Je rends notamment compte d'une expérience de 'transgression organisée' du genre, menée par trois chercheuses de l'Université du Colorado, comme scène commune à l'expérimentation des théories féministes dénonçant l'hétéronormativité.

AB - Dans cet article, je présente d'abord les travaux de Judith Butler, philosophe féministe, et de Cindy Sherman, photographe. J'essaie ensuite de mobiliser de manière philosophique, particulièrement deleuzo-guattarienne, la rencontre virtuelle entre ces deux femmes qui problématisent la question du genre et la manière dont le genre se met en scène. Les concepts de genre, de sexe, de performativité et de transgression du genre sont exposés et dépliés afin de tisser des nœuds de sens entre Butler et Sherman. Je rends notamment compte d'une expérience de 'transgression organisée' du genre, menée par trois chercheuses de l'Université du Colorado, comme scène commune à l'expérimentation des théories féministes dénonçant l'hétéronormativité.

M3 - Chapitre (revu par des pairs)

BT - Figures de femmes dans l'art et les médias

A2 - Jucquois-Delpierre, Monique

PB - Peter Lang ed.

CY - Bruxelles

ER -

Grandjean N. De ce qui compte chez Judith Butler et Cindy Sherman: performativités et effritements. In Jucquois-Delpierre M, editor, Figures de femmes dans l'art et les médias. Bruxelles: Peter Lang ed. 2010