Décalage didactique dans un cours de statistique descriptive en première année à l'université: Premier Colloque Francophone International sur l'enseignement de la statistique

    Research output: Contribution to conferencePaperpeer-review

    Abstract

    Chargée d’un cours de statistique descriptive en 1ère année de bachelier en ingénieur de gestion à l’Université de Liège, nous avons voulu mettre en place une méthode d’enseignement centrée sur l’activité cognitive des apprenants (Henry – Leclercq [2]) et s’inscrivant dans une logique de développement de compétences transversales et disciplinaires. Les dispositions prises pour l’implémentation de ce dispositif nous ont conduit à identifier certaines difficultés relatives à l’apprentissage des notions concernées et dont nous ne soupçonnions pas la présence. Lors de l’exposé, nous relaterons principalement trois expériences réalisées en classe et qui sont à la source de nos constatations. La première activité, qui s’est déroulée lors du tout premier cours, était consacrée à des pré-requis supposés, soit les notions de pourcentage et de taux de variation. Cette séance consistait en un Questionnaire à Choix Multiples projeté à l’écran et pour lequel les étudiants disposaient de Boîtiers de Vote Electronique (Gilles et al. [1]). Ces BVE leur permettaient de répondre aux questions en appuyant sur le bouton correspondant à la solution choisie, les statistiques des solutions données par l’ensemble des étudiants s’affichant à l’écran dès la clôture des votes. La deuxième activité a consisté en la rédaction, par groupes d’étudiants, de démonstrations non encore exposées. Les productions des élèves ont été reprises et corrigées par l’enseignant. Nous décrirons quelque peu ce que ces travaux nous ont appris sur les représentations de nos étudiants. Enfin, nous avons eu l’occasion de mettre en place une activité de débat scientifique au sens de Marc Legrand (Legrand [3]) à propos de la définition de l’écart absolu moyen. Nous verrons comment cette activité s’est déroulée et comment une définition correcte a pu émerger des débats entre étudiants. Dans tout l’exposé, nous insisterons sur le décalage existant entre le discours de l’enseignant et les représentations mentales des étudiants ainsi que sur la nécessité de mettre à jour des conceptions qui peuvent nuire à la construction de savoirs que nous jugeons parfois élémentaires à l’université.
    Original languageFrench
    Publication statusPublished - 2008
    EventPremier colloque international francophone sur l'enseignement de la statistique - Universite Lumiere Lyon II
    Duration: 11 Sep 2008 → …

    Symposium

    SymposiumPremier colloque international francophone sur l'enseignement de la statistique
    CityUniversite Lumiere Lyon II
    Period11/09/08 → …

    Cite this