Châtelains et évêques de Cambrai autour de l’an mil : réalités et représentations

Research output: Contribution to journalArticle

119 Downloads (Pure)

Abstract

Il a depuis longtemps été souligné que les Gesta episcoporum Cameracensium écrits sous l’autorité de l’évêque Gérard Ier de Cambrai († 1051) renvoient une image délétère des châtelains de Cambrai des Xe-XIe siècles. Les lamentations des Gesta ont jusqu’à présent été lues comme autant d’indices attestant l’existence d’une crise de l’Église de Cambrai autour de l’an mil. À rebours de ces interprétations, la présente contribution émet l’hypothèse que la réputation peu flatteuse des châtelains dérive notamment d’une stratégie discursive destinée à les décrédibiliser. L’article démontre que l’implantation de ces aristocrates à Cambrai au cours des années 970 répondait à une volonté de l’évêque Tetdon, alors en difficulté face aux assauts vermandisiens et français. La montée en puissance des comtes de Flandre, proches des châtelains de Cambrai, contribuera à rebattre les cartes sur le plan politique au tournant des Xe-XIe siècles. D’alliés, ces derniers se muent désormais en véritables rivaux des prélats. Là se trouve probablement l’origine de leur légende noire.
Original languageFrench
Pages (from-to)337 - 355
Number of pages19
JournalRevue du Nord
Volume97
Issue number410
Publication statusPublished - 2015

Cite this