Éprouver son corps et ses sens dans les mondes numériques: Cycle de conférences au Collège Belgique - Académie Royales des Sciences de Belgique

Claire Lobet-Maris, Nathalie Grandjean, Christophe LAZARO, Séverine Lagneaux

Research output: Contribution in Book/Catalog/Report/Conference proceedingConference contribution

Abstract

Que devient notre rapport sensible au monde dans les réalités numériques ? L'informatique est une membrane qui nous met à distance du monde sensible, s’interposant entre les humains, leurs actions et interactions et menant à une abstraction généralisée de la vie. Si sentir, goûter, entendre, voir et toucher sont des modalités d’accès au sensible du monde, comment les éprouver à travers nos interfaces numériques ?

Les recherches en informatique sont bien conscientes de cette mise à distance du sensible. Ainsi des travaux se mènent depuis des années dans le domaine de la réalité augmentée, de la robotique de réhabilitation, des prothèses, des technologies ambiantes… cherchant à recomposer ces couches sensorielles manquantes. Les technologies numériques se déploient donc dans un mouvement simultané de mise à distance et de recomposition sensorielle du monde, inventant par là une nouvelle grammaire du sensible, faite de distance, d'évanescence et d'immédiateté. Ce sont ces ambivalences constitutives que ce cycle de leçons se propose d’explorer.

À travers les voix de l’anthropologie (Séverine Lagneaux, UCLouvain), du droit (Christophe Lazaro, UCLouvain), de la philosophie (Nathalie Grandjean, UNamur) et de la sociologie (Claire Lobet-Maris, UNamur, Membre de l’Académie royale des Sciences), ce cycle interdisciplinaire a pour ambition de comprendre, à partir du regard des sciences humaines, ce que devient notre rapport sensible au monde dans une réalité de plus en plus numérisée.
Original languageFrench
Title of host publicationAcadémie Royale des Sciences - Collège Belgique
Publication statusPublished - 2020

Cite this