Éditorial: Olivia Rosenthal: l'écriture aux aguets

Research output: Contribution to journalEditorialpeer-review

3 Downloads (Pure)

Abstract

L’introduction du dossier dresse dans un premier temps un état de l’art des études rosenthaliennes, à partir du constat paradoxal de l’omniprésence de l’œuvre dans les préoccupations contemporaines et d'une difficulté de la critique à en prendre la pleine mesure. On distinguera ainsi un premier moment, autour des années 2010, qui suit deux directions : d’une part, la critique interroge l’œuvre au prisme d’un imaginaire cinématographique de la littérature française, à partir des réflexions fondatrices sur les enjeux de l’intermédialité ; elle réfléchit d’autre part au statut de l’adresse et de la figure du lecteur chez cette écrivaine. Un second moment, actuel, coïncide avec l’avènement d’une préoccupation critique de plus en plus affirmée pour la littérature hors du livre ainsi que pour les protocoles et épistémologies des littératures dites « de terrain ». L’introduction s’applique ensuite à saisir et déployer une dynamique essentielle, visible depuis les premiers textes mais de plus en plus remarquable au fil du temps : le positionnement de l’écriture rosenthalienne aux aguets, impliquant une vigilance de tous les instants, chez l’autrice comme chez ses lecteurs, devant les formes utilisées mais aussi une capacité d’accueil de l’autre sans naïveté ni paranoïa.
Original languageFrench
Pages (from-to)1-17
Number of pages17
JournalRelief : Revue électronique de littérature française
Volume16
Issue number2
DOIs
Publication statusPublished - 2022

Cite this