À propos des éléments latins de l’albanais

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

37 Downloads (Pure)

Abstract

L’importance du fonds latin dans le vocabulaire albanais est bien connu. Un travail de synthèse comme celui de Landi, qui se propose en premier lieu de décrire systématiquement l’évolution phonétique des emprunts latins en albanais ainsi que de déterminer l’influence latine sur la morphologie albanaise, pourrait donc être très utile1. Le livre, dont l’auteur nous dit qu’il est basé sur son cours de linguistique de l’année académique 1987-1988, est divisé en trois chapitres d’étendue très inégale. Le premier chapitre (p. 25-130) contient une discussion détaillée du traitement des voyelles et des consonnes latines en albanais. Il est suivi d’un chapitre plus court (p. 131-156) où sont examinées l’intégration des emprunts latins dans la morphologie albanaise et l’influence, jugée assez importante par l’auteur, que le latin a exercée sur la morphologie nominale et verbale de l’albanais. Dans un dernier chapitre, de trois pages seulement (p. 157-159), intitulé assez improprement «Lessicologia», sont énumérés quelques dérivés et composés latins empruntés (ou supposés tels, cf. ci-dessous) en albanais. Après la bibliographie (p. 161-165) et un index des mots latins (p. 167-172), l’auteur a encore inséré un appendice intitulé «Nuovi elementi latini nella lingua albanese» (p. 173-177), où elle étudie les emprunts latins qui figurent dans un vocabulaire italien-albanais de 17102.
Original languageFrench
Pages (from-to)427-440
Number of pages14
JournalOrbis : bulletin international de documentation linguistique
Volume36
DOIs
Publication statusPublished - 1993

Cite this